Autopromotion

Ce blogue n’existait pas à la parution de mes deux livres précédents alors, avant de me lancer dans mon blogue, les voici :

À CONTRE-ESPACE

Un vaisseau file vers son autodestruction pendant que des passagers clandestins essaient de s’échapper de sa cale. Une voyageuse qui a décidé de passer ses vacances dans une station balnéaire du passé découvre qu’il y a bien pire que de ne pas pouvoir récupérer ses bagages sur le convoyeur. Une mercenaire qui se réveille de son hibernation au moment inopportun voit sa mission militaire se transformer en une quête spirituelle inattendue. Ces onze histoires de voyages dans le temps et dans l’hyperespace vous donnent, chacune à leur manière, des nouvelles de demain.

Françoise Préfontaine
À contre-espace et autres nouvelles de demain
Cornwall : Anamorphose, 2009, 296 pages.

LES VAISSEAUX COMMUNICANTS

On se souvient des questions diplomatiques soulevées, en 1975, par l’« Apollo Soyouz Test Project », visant l’arrimage entre un vaisseau Apollo et un Soyouz et où les deux puissances se disputaient la pièce mâle. Le débat s’était soldé par la création d’un point de jonction bisexué. Mais qu’arriverait-il si les vaisseaux spatiaux, dotés d’intelligence artificielle, pouvaient vraiment communiquer les uns avec les autres, tisser des liens et, oui, avoir des rapports sexuels. Cette question, déjà explorée dans la science-fiction classique, prend une nouvelle tournure dans ce nouveau roman de la jeune auteure Françoise Préfontaine. Elle y explore les subtilités de l’IA dans un récit où les humains ne jouent qu’un rôle secondaire.

Françoise Préfontaine
Les vaisseaux communicants
Cornwall : Anamorphose, 2012, 428 pages.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *